20 acteurs culturels togolais formés à Lomé sur l’organisation d’un événement culturel territorial par l’Université Senghor

23559525_10214992637508556_3238422891758229654_n

Créée en 1990 par le sommet des chefs d’États membres de la Francophonie, l’Université Senghor, basée à Alexandrie en Égypte, est une université internationale de langue française au service du développement africain. Opérateur direct de la Francophonie, elle délivre des diplômes internationalement reconnus, en particulier par le CAMES. Sa politique de formation se décline sur un cursus de Master en développement africain. En outre, elle organise un certain nombre de formations continues dans ses différents pays membres dont le Togo.

C’est dans ce cadre que le Département Culture a organisé du 13 au 17 Novembre 2017, un atelier de formation sur l’« organisation d’un événement culturel dans les collectivités territoriales » à Lomé (TOGO), en partenariat avec la Commission Nationale de la Francophonie au Togo.

Sur environ 120 candidatures, 20 Agents des collectivités territoriales, Agents du ministère de la culture, Promoteurs et/ou entrepreneurs culturels privés, et Étudiants en animation ou gestion culturelle ont bénéficié de cette formation. Durant les 5 jours de la formation, le Dr. Jean-François Fau, Directeur du Département Culture de l’Université Senghor et M. Nicolas-Etienne Sohou N’gani, ingénieur culturel diplômé en Gestion des industries culturelles à l’Université Senghor d’Alexandrie et Chargé de la Programmation Culturelle à l’Institut Français du Togo ont au-delà de l’aspect académique de la formation, abordés des questions pratiques à travers des échanges d’expérience de terrain.

Photo de famille à la fin de la formation

Photo de famille à la fin de la formation

Les participants ont été regroupés en 5 équipes de travail, représentant les 5 régions du Togo. Chaque groupe a travaillé sur un projet culturel qui reflète l’identité de sa région. L’exercice a porté entre autre sur les différentes thématiques abordées lors de la formation : de la phase d’idée, la conception du projet, la réalisation ou l’organisation de l’événement, jusqu’à la phase d’évaluation du projet.

La formation a pris fin par la présentation des différents projets de chaque région devant les formateurs, les anciens étudiants togolais de l’Université Senghor dont M. Adama Ayikoue, Chef division éducation, diversité culturelle, langue et formation à la Commission nationale de la francophonie du Togo. Le Dr Jean-François Fau a donné des conseils et félicité les participants. Ces derniers sont aujourd’hui appelés à mettre en œuvres les connaissances acquises, au profit des collectivités locales, avec la politique de décentralisation mise en branle par le gouvernement togolais.

Un certificat correspondant à une Unité d’Enseignement (UE) de l’Université Senghor, reconnu par le CAMES, a été délivré aux participants à la fin de la formation. Avant la remise des parchemins, les récipiendaires ont promis faire bon usage des acquis de cette formation qu’ils souhaitent continuelle l’année prochaine.

Cérémonie de remise de certificat (G à D: E Gnandi, Dr Fau, Adama A.)

Cérémonie de remise de certificat (G à D: E Gnandi, Dr Fau, Adama A.)

 

 

 

 

 

 

 

© Gnandi N’Yaa-Bi Evan

evangnandi@gmail.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*