A la découverte du projet ART Pour la Réconciliation Nationale (ARTPRENA), piloté par Jean-Luc Gbati Sonhaye de l’Association Heinrich Klose

carré2

  • Qu’est-ce que le projet ARTPRENA ?

Littéralement veut dire « ART Pour la Réconciliation Nationale ».

ARTPRENA  ou « Appui à la promotion de la liberté d’expression, à la protection des groupes sociaux et au renforcement des partis politiques comme éléments essentiels au processus de réconciliation nationale au Togo ».

Le projet ARTPRENA vise à amener les professionnels du secteur culturel et créatif, les professionnels de la communication et des médias, les décideurs administratifs et politiques ainsi que les jeunes des partis politiques à prendre part au processus de la réconciliation nationale à travers la mise en œuvre des recommandations et du programme de réparations élaborés par la Commission Vérité, Justice et Réconciliation (CVJR).

ARTPRENA est modelé et mis en œuvre par un consortium de trois (03) partenaires dans un souci de complémentarité. Il s’agit de trois structures associatives culturelles que sont : L’Association Heinrich Klose, La Coalition Togolaise pour la Diversité Culturelle (CTDC), l’Association FILBLEUES.

  • A qui s’adresse ARTPRENA ?

Le projet ARTPRENA, dans sa mise en œuvre, s’adresse principalement à quatre (04) catégories d’acteurs :

  1. Les professionnels du secteur culturel et créatif (artistes musiciens, chanteurs, humoristes, écrivains, artistes plasticiens, sculpteurs, comédiens, Slameurs, etc.) ;
  2. Les professionnels de la communication et des médias (journalistes, blogueurs, activistes des réseaux sociaux, etc.) ;
  3. Les jeunes des partis politiques 

Ils constituent la relève politique. Dans le cadre de ce projet, ils seront des acteurs qui vont inciter et faciliter les réformes institutionnelles au sein des partis politiques.

  1. Les décideurs administratifs et politiques

Ce sont essentiellement les cadres de l’administration publique, les parlementaires et les dirigeants des partis politiques.

  • Comment va se dérouler le projet ARTPRENA ?

ARTPRENA est mis en œuvre pendant 36 mois sur toute l’étendue du territoire national, à travers les chefs-lieux des six (06) régions administratives et suivant quatre grandes phases :

  1. La phase d’expérimentation qui consiste en des actions de préfiguration et de diagnostic territorial permet d’identifier, de répertorier et de négocier avec les acteurs locaux susceptibles d’intervenir dans l’action. Cela consiste également en la concertation avec les populations cibles (décideurs publics, personnes ressources, acteurs divers, populations à la base, etc.) aux fins de confirmer et/ou de réorienter les besoins à satisfaire.
  2. La phase de modélisation qui consiste à élaborer des scénarii pratiques et études sur les conditions de réalisation de l’action, la pertinence des activités et les conditions d’appropriation par les groupes cibles et de transfert des connaissances et pratiques acquises lors des formations et sensibilisations.
  3. La phase d’implémentation qui consiste en l’opérationnalisation des différents modèles adoptés :
  • modèle de formation en plaidoyer et de sensibilisation sur les recommandations 21, 22, 24 et 25 (appropriation);
  • modèle de mise en pratique (ateliers, résidences, émissions radiophoniques et télévisuelles, représentations, productions, diffusions, plateformes d’échanges ou de discussions, etc.).
  1. La phase de dissémination qui consiste à diffuser les résultats du projet et faciliter le transfert, l’appropriation et la valorisation des nouvelles pratiques en matière de mise en œuvre des recommandations de la CVJR.
  • Où se trouve ARTPRENA ?

Association Heinrich Klose Togo ;

Secrétariat Exécutif, 13 BP 509 Lomé – TOGO

Lomé, quartier Cacavéli, derrière SOTOPLA

Tél. : (+228) 91 15 21 95 / 22 35 31 09

Email : secretariat@fondation-heinrich-klose.org

 

Evan N. GNANDI

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*