LE CHAMPIONNAT FEMININ DE FOOTBALL DEMARRE BEL ET BIEN LE 25 FEVRIER

Les membres de la commission du football féminin à la Fédération Togolaise de Football

Les membres de la commission du football féminin à la Fédération Togolaise de Football

La commission du football féminin de la Fédération Togolaise de Football a rencontré la semaine dernière, au siège de l’institution, les responsables des clubs féminins. Il s’agissait d’officialiser le chronogramme du championnat féminin qui devrait démarrer le 25 février prochain.

La commission a aussi saisi l’occasion pour offrir des ballons aux clubs et annoncer la subvention de la FTF qui s’élève à un millions (1 000 000) F CFA pour chaque club.

Mme Christine Mana Dzodopé, présidente de la commission, remettant les ballons à un responsable de club

Mme Christine Mana Dzodopé, présidente de la commission, remettant les ballons à un responsable de club

Cependant, certaines voix dénoncent cette enveloppe et pensent qu’elle devrait être revue à la hausse. « Déjà, nous avons payé les carnets de santé élaborés par la commission et il fallait en acheter 30 ou au minimum 25, faire des analyses pour les joueuses à près de 17 000 F CFA par joueuse, payer les frais d’affiliation à la fédération sans oublier les frais de déplacement. Vous voyez que cette somme ne peut rien faire pour le championnat« , lance un responsable de club. Un avis que ne partage pas Junior Danklou, Secrétaire Général du club Winners. « C’est ce que nous avons trouvé pour cette saison et si nous ne le faisons pas, la FIFA ne pourra pas nous financer la saison prochaine« , nous confie ce dernier. Du côté de la commission du football féminin, on est conscient de la situation mais on demande de ne pas minimiser le geste.

« On est tous d’accord que cette enveloppe ne peut pas couvrir toutes les dépenses de ces clubs qui prennent part au championnat national de football féminin…C’est n’est qu’une aide de la FTF pour soulager les responsables…Ce championnat se joue sur les fonds propres de la FTF….Les anciens bureaux de la FTF ayant  mal géré les anciens financements de la FIFA, aucune subvention ne sera plus allouée si on ne commence pas quelque chose« , fait remarquer Lamy Tchédré, membre de ladite commission.

Un autre problème relevé par certains responsables de clubs, la programmation des matches en milieu de semaine pourrait impacter sur les performances puisque « la plupart des joueuses sont des élèves. Supposons qu’une joueuse réside à Atakpamé et qu’elle ait un match à Dapaong un mercredi, comment va-t-elle gérer ? », se plaint le responsable que nous avons cité plus haut. « Il n’y a que deux mercredis« , rétorque Junior Danklou et cet argument ne devrait donc pas poser problème.

Le championnat féminin va mettre en compétition 16 clubs répartis selon leurs positions géographiques en deux zones, nord et sud. La phase aller se joue du 25 février au 02 avril 2017.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*